Programme – à l’écoute des voix du cirque

Organisée par la chaire ICiMa et l’UMR Litt&Arts – Université Grenoble Alpes, la seconde séance du cycle de séminaires Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives se tiendra en septembre au Cnac. Ce cycle de recherche (2020-2022) s’inscrit dans le cadre du chantier « Terminologie » de la chaire ICiMa et dans la continuité des projets de recherche sur le cirque menés à l’Université Grenoble Alpes : « Poétique des (des)équilibres » soutenu par la SFR Création et Archives plurielles de la scène porté par l’axe III de l’UMR 5316 – Litt&Arts. 

À L’ECOUTE DES VOIX DU CIRQUE
Quand le cirque se raconte à la radio, sous forme de podcasts et d’autres récits audio-numériques
24 et 25 septembre 2021
Cnac, Châlons-en-Champagne (sur place et en ligne)

[Télécharger le programme]

Il est demandé de s’inscrire pour assister à cette séance :

[Inscription au séminaire]

Les supports suivants sont également disponibles, à écouter en amont du séminaire :

Cette séance réunit des artistes et chercheur·euses pour une série de communications et tables-rondes. Elle est consacrée à la façon dont la culture circassienne est transmise par le biais des voix et des paroles enregistrées dans le cadre de productions radiophoniques, de podcasts ou d’autres productions audio-numériques.

Des archives des grandes maisons de radio jusqu’aux plus récents podcasts, en passant par les radios éphémères lancées par les festivals de cirque, il existe un grand nombre de programmes consacrés au cirque. Documentaires radiophoniques, retransmission de spectacles, entretiens avec des artistes, archives des compagnies… L’ensemble de ces voix laisse entendre tout ce qui se déroule en dehors de la scène et transmet une multitude de visions du cirque, que nous souhaitons écouter. Que nous racontent les productions radiophoniques sur le cirque ? À qui s’adressent-elles ? Par qui et pourquoi ces archives sonores sont-elles constituées ? En diffusant ces voix, cette séance de séminaire cherche à comprendre de quelle manière elles contribuent à la mémoire et à l’histoire du cirque.

Ces deux journées font suite à la première séance du cycle, « Tous les vents qui traversent le corps et la tête* » : Paroles et écritures du cirque, qui a eu lieu en février 2021 à l’occasion de la Biennale internationale des arts du cirque de Marseille.

 

* Citation de : COLLE Marion, « Je sauve », poème du recueil Être fil, Paris, Editions Bruno Doucey, 2018.

Image à la une : photographie de Lucie Bonnet.