« Prendre des risques. Prendre soin. » La santé : un enjeu des carrières des artistes de cirque

« Prendre des risques. Prendre soin. » La santé : un enjeu des carrières des artistes de cirque est un projet de recherche porté par Agathe Dumont, avec le soutien de la chaire ICiMa. Il entre dans le cadre du chantier de recherche « Geste et mouvement » de la chaire, axe « Vécu corporel de l’artiste », et est lauréat 2019 de l’appel à projet de la DGCA « Recherche en théâtre et arts associés* ». Le projet et ses premières avancées ont été présentés au CN D Centre national de la danse à Pantin en novembre 2021.

[Télécharger le texte lu au CN D : À propos du projet]

[Accéder au programme de la journée et résumé de la présentation]

Ce projet de recherche donne à entendre les voix d’artistes de cirque sur les façons dont il·elle·s prennent soin de leur corps et de leur santé. Il s’agit de recueillir des données et des récits d’expérience : un questionnaire a circulé dans différents réseaux professionnels et de longs entretiens qualitatifs ont été menés. Les témoignages proviennent d’artistes de cirque de diverses disciplines et de plusieurs générations travaillant en France, en prise directe avec les dispositifs de santé français. L’étude n’a pas de vocation épidémiologique ou médicale. Elle s’ancre dans le vécu corporel des artistes et se concentre sur des enjeux de perception de la santé. Hygiène de vie, conditions de travail, conditions d’emploi, perception et recours aux professionnels de santé, facteurs de blessures et prise en charge de celles-ci : tels sont les points abordés par les entretiens. Quelle place la santé et le soin ont-ils dans le parcours professionnel des artistes ? Quelles formes prennent-ils dans leur quotidien ?

[Télécharger le flyer du projet]

L’écoute de la parole des artistes met au jour la violence subie par le corps tout au long d’une carrière, que les données chiffrées ne suffisent pas à exprimer. L’étude se penche sur les rythmes de travail et leur intensité, le recours ou non à des arrêts de travail, les blessures et leurs causes… Encore peu traités de manière réellement approfondie, ces sujets interrogent la santé des artistes sous l’angle des responsabilités collectives et non sous le prisme d’un artiste seul responsable de son état de santé. Diffuser les étapes de la recherche et ses résultats a pour enjeu de rendre légitime cette réflexion sur la prise de soin et sur ses manques, de les partager et contribuer ainsi à la création d’outils de prévention.

Il s’agit alors pour la chercheuse de revendiquer une étude fondée sur l’écoute de la parole des artistes : récits mettant en avant un vécu incorporé, analyse d’une parole située. Des portraits seront donc réalisés à partir des témoignages recueillis, tandis que les données statistiques apparaîtront dans des posters élaborés au fur et à mesure de l’avancée du projet. Au-delà des conférences et rapports écrits, ces formats moins académiques de diffusion de la recherche visent à toucher un public professionnel plus large. Le rapport à la santé des artistes de cirque s’exprime ainsi dans une galerie de portraits fictifs, qui seront illustrés par une artiste et qui résumeront les enjeux à la fois intimes et publics soulevés par les entretiens.

 

Équipe :

Porteur·euse·s du projet : Agathe Dumont (chercheuse principale) et Cyril Thomas (coordinateur).

Conseils artistiques et scientifiques : Magali Sizorn, Samuel Juhle, Santiago del Valle, Kitsou Dubois, William Thomas, Yveline Rapeau, William Bertucci.

Réalisations graphiques : Zeynepsu Kasapoglu, Juliette Stive.

Agathe Dumont est danseuse et enseignante-chercheuse indépendante. Elle a enseigné et enseigne à l’université ou dans les écoles supérieures d’art (Centre national de danse contemporaine d’Angers, Le Pont Supérieur à Nantes, Centre national des arts du cirque). Elle est actuellement professeure d’enseignement artistique à l’ESAD TALM – Angers. Son travail de thèse portait sur les danseur·euse·s et les acrobates : Pour exploration du geste virtuose. Danseurs, breakeurs, acrobates au travail (2011). Elle a aussi mené une première étude sur la question de la santé et du soin des artistes, intitulée « La perception des enjeux de santé chez les danseur.euse.s contemporain.e.s : se soigner, s’entraîner, s’accompagner ». Ce projet a donné lieu à la production de rapports écrits mais aussi de conférences, d’un site internet et d’une mini-série de podcasts.

 

* « Lancé en 2019 par le ministère de la Culture, l’appel à projets recherche en théâtre et arts associés est un dispositif de financement et d’accompagnement de projets de recherche portés par des artistes et des professionnels de la création dans les domaines du théâtre, du cirque, de la marionnette, des arts de la rue, du conte, des arts du mime et du geste. », Ministère de la culture.

« L’appel à projets Recherche en théâtre, cirque, marionnette, arts de la rue, conte, mime et arts du geste est un programme qui a pour objectif de soutenir les recherches menées par des artistes en dehors de tout projet immédiat de création de spectacle. Il vise à favoriser un renouvellement des formes et des esthétiques, à encourager la recherche sur les pratiques pédagogiques et sur la transmission, à diversifier les ressources patrimoniales et en faciliter l’accès. », programme des journées de présentation au CN D.

 

Image à la une : © Su Kasapoglu



Citer ce billet
Chaire ICiMa (2021, 2 décembre). « Prendre des risques. Prendre soin. » La santé : un enjeu des carrières des artistes de cirque. ICiMa - Chaire d'Innovation Cirque et Marionnette. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/psqi