Chantier du thésaurus des arts de la marionnette (ThAM)

Au cours du second semestre 2021 le groupe de travail “Référentiels” du Portail des Arts de la Marionnette a entamé le chantier de la création d’un Thésaurus des Arts de la Marionnette (ThAM).

En coopérant à la création d’un Thésaurus des Arts de la Marionnette (ThAM), les acteurs de ce domaine culturel réunis autour du Portail des Arts de la Marionnette ont pour ambition de produire et diffuser un référentiel permettant: 

  • d’améliorer (pertinence) et d’affiner (spécificité) la description des données relatives aux arts de la marionnette (documents, objets, autorités etc.), dont ils ont fait collectivement le constat qu’elles font actuellement l’objet d’indexations très génériques et ne reposant pas sur le vocabulaire métier employé par les praticiens ;
  • d’harmoniser les pratiques d’indexation des fonds et collections relatifs aux arts de la marionnette sur le plan national et international en créant un environnement sémantique commun.

Ce faisant, ils visent à : 

  • optimiser la recherche pour les utilisateurs dans le Portail des arts de la marionnette ;
  • améliorer le référencement des données et leur visibilité sur Internet ;
  • favoriser l’interopérabilité des données et métadonnées entre le PAM et d’autres bases contenant des données relatives à ce domaine culturel ;
  • favoriser le rayonnement scientifique et artistique des arts de la marionnette en France et à l’international ;
  • permettre au grand public une meilleure appréhension de la diversité et des spécificités des arts de la marionnette et des métiers qui en relèvent.

Constituer un tel thésaurus soulève de nombreuses questions, tant méthodologiques, terminologiques que structurelles. S’il s’agit de croiser différentes expertises (science de l’information et de la documentation, recherche scientifique, domaine artistique – écriture, mise en scène, construction, interprétation -, diffusion, critique, pédagogie), il s’agit aussi de faire cohabiter dans un même système sémantique des concepts relatifs à la marionnette dite “traditionnelle” et aux pratiques marionnettiques contemporaines dont certaines ne sont pas encore nettement qualifiées. Et ceci, sur une grande diversité d’aires linguistiques et culturelles, puisque les arts de la marionnette, comme ceux du cirque, ont pour particularité une longue tradition de circulation internationale, de métissages et d’hybridations.

Un premier travail de collecte de différents thésaurus a été engagé auprès des partenaires du groupe de travail (Mucem, Musée Gadagne, Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnettes, centre de document de l’IIM, BnF, AQM). Plus de 600 termes ont ainsi été collectés, dont le nettoyage et la structuration sémantique sont en cours. Ce travail est par ailleurs alimenté par les travaux de recherche de la chaire ICiMa (collecte d’entretiens de constructeurs, observations d’ateliers, exercices terminologiques menés avec des étudiants de l’ESNAM, exploitation de corpus archivistiques etc.).

Ce travail a permis à Bérénice Primot de constituer une première version synthétique des concepts dits “génériques” du ThAM ainsi qu’un ensemble de documents méthodologiques à destination du groupe de travail (tableau de gestion du ThAM, charte de saisie, texte de présentation du projet, veille sur les référentiels, note sur la réforme Rameau). 

Le pôle Recherche et Innovation va poursuivre ce chantier à partir d’avril 2022, avec pour objectif de soumettre aux partenaires du PAM et au conseil scientifique de l’IIM une première mouture du ThAM pour l’hiver 2022-2023. Cette nouvelle étape du chantier est rendue possible par une subvention exceptionnelle de la Mission Recherche de la DGCA (Ministère de la Culture), qui permet de financer une nouvelle prestation d’ingénierie documentaire par Bérénice Primot. Celle-ci sera encadrée par Evelyne Lecucq, qui assure la direction du pôle Recherche et Innovation en intérim de Raphaèle Fleury pendant son congé parental. Y coopéreront également Stéphane Riou, ingénieur de recherche en linguistique pour la chaire ICiMa, Anaïs Britton, chargée d’étude et documentaliste, et Noémie Géron, secrétaire scientifique de la chaire ICiMa dans le cadre de son travail de collecte des savoir-faire de construction de marionnettes.

Image à la une: Exemple des questions en cours : quels objets fabriqués par les artistes ou conservés dans nos collections peuvent être qualifiés de « marionnettes portées » dans nos systèmes informatiques ? Croquis réalisé par Raphaël.le Dupuy de la 13e promotion de l’ESNAM dans le cadre d’un atelier terminologique porté par la chaire ICiMa sur les processus de construction de marionnettes.



Citer ce billet
Chaire ICiMa (2022, 23 mars). Chantier du thésaurus des arts de la marionnette (ThAM). ICiMa - Chaire d'Innovation Cirque et Marionnette. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/psqo