Archives de catégorie : Journal de bord

Actualités de la chaire

Appel à communications : “Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux”

La Chaire ICiMa et l’UMR Litt&Arts – Université Grenoble Alpes organisent un cycle de séminaires thématiques itinérant : Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives (cycle de recherche 2020-2022). Celui-ci s’inscrit dans le cadre des chantiers « Terminologie » et dans la continuité des projets de recherche sur le cirque menés à l’Université Grenoble Alpes : « Poétique des (des)équilibres » soutenu par la SFR Création et Archives plurielles de la scène porté par l’axe III de l’UMR 5316 – Litt&Arts.

La troisième séance est organisée avec l’Ésacto’ Lido – École supérieure des arts du cirque de Toulouse et se tiendra en février 2022 :

QUAND LE CIRQUE SE RACONTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Récits et archives numériques, identités et diffusion artistiques, pédagogie et création
7 et 8 février 2022
Ésacto’ Lido, Toulouse

[Télécharger l’appel à communication]

Continuer la lecture de Appel à communications : “Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux”

Appel à communications – « Déjouer la gravité : voltiger en apesanteur »

La chaire ICiMa et l’I3SP – Institut des Sciences du Sport-Santé de Paris de l’Université de Paris, avec le soutien de la plateforme CARP, organisent un colloque international sur les rapports entre voltige et apesanteur. Il fait suite à la parution de l’ouvrage monographique Kitsou Dubois, danser l’apesanteur, publié en co-édition avec Alternatives théâtrales, et aux travaux menés avec Bernard Andrieu sur le « Vécu corporel de l’artiste ». Ce colloque participe plus largement à l’avancée des recherches de l’axe « Geste et mouvement » de la chaire ICiMa.

Colloque international
« Déjouer la gravité : voltiger en apesanteur »
7 au 9 avril 2022
Cnac, Châlons-en-Champagne

Le colloque souhaite faire dialoguer des professionnel·le·s de l’apesanteur (astronautes, équipes de recherche, praticien·ne·s) et des artistes de cirque qui éprouvent un effet de suspension à travers la voltige. Il interroge les points communs existant entre les deux types de pratique : chacune permet de mieux comprendre les réactions et sensations internes du corps en situation d’apesanteur. Des vols paraboliques aux dispositifs immersifs terrestres, l’état dans lequel la micro-gravité plonge les praticien·ne·s reste peu documenté, aussi bien physiquement que mentalement. Dans le cadre d’une création spectaculaire, les types de mouvements et les sensations corporelles propres à la suspension doivent également être transmis à un public. De multiples œuvres contemporaines de compagnies de cirque, de danse, ou encore de plasticien·ne·s jouent ainsi avec la gravité pour déplacer les repères des interprètes et du public.

[Télécharger l’appel à communication complet]

[Download the English Call for Papers]

Modalités de soumission :

Les propositions d’intervention ne devront pas excéder 3000 signes (espaces compris) et devront être accompagnées d’une courte biographie précisant les travaux et textes déjà publiés. Les propositions en dialogue, interdisciplinaires ou axées sur l’intermédialité sont bienvenues. Elles sont à envoyer avant le 6 février 2022 aux adresses suivantes :

  • bernard.andrieu@u-paris.fr
  • cyril.thomas@cnac.fr
  • marion.guyez@univ-grenoble-alpes.fr
  • secretariatchaireicima@cnac.fr
  • sylvie.martin-lahmani@sorbonne-nouvelle.fr

 

Image à la une : photographie Patricia Hardy.

Laboratoire – La vie des lignes

La Vie des Lignes est un projet de recherche porté par Cécile Mont-Reynaud de la Cie Lunatic, accueilli au Cnac du 31 mars au 3 avril 2021 pour un laboratoire pratique. Pour la chaire ICiMa, l’accueil de ce laboratoire entre dans le cadre de ses axes de recherche « Gestes et mouvements » et « Terminologie ». Au-delà de ces chantiers, il s’inscrit dans une démarche de recherche-création soutenue par la chaire. Celle-ci souhaite encourager le dialogue entre artistes et chercheur·se·s académiques, avec le développement de projets sur le cirque alliant expérimentations scéniques, corporelles et théoriques.

Le parcours de Cécile Mont-Reynaud a donné à ce projet sa cohérence et ses lignes directrices. Acrobate aérienne et architecte de formation, elle a pour agrès des murs de très fines cordes (dites cordes « fileuses »). Ses projets mettent en avant aussi bien le tressage artisanal des cordes que la notion de tenségrité, « qui désigne la capacité d’une structure à s’auto-équilibrer par le jeu de la tension et de la compression[1] ». Cette notion d’architecture et de biologie se retrouve également dans l’approche somatique du corps qu’elle développe à travers la pratique du Body Mind Centering® (BMC®). La lecture de l’ouvrage de l’anthropologue Tim Ingold, Une brève histoire des lignes, lui permet ensuite de relier toutes ces pistes de travail. L’essai de Tim Ingold envisage le monde comme une infinité de lignes, allant des signes graphiques tracés sur une page aux lignes du paysage et de l’architecture. Observer les liens tissées entre les personnes et avec leur environnement, rencontrer les lignes à travers une approche circassienne : La Vie des Lignes naît dans ce canevas.

[Accéder au dossier de présentation du projet]

Le compte-rendu détaillé du laboratoire de mars 2021 est accessible ici en version .pdf :

[Télécharger le compte-rendu]

Continuer la lecture de Laboratoire – La vie des lignes

Festival Machin Machines

Dans le cadre de l’axe de recherche « Matériaux », la chaire ICiMa s’est rendue au festival Machin Machines organisé par la Gare à Coulisses, scène conventionnée Art en territoire située à Eurre (Drôme), les 16 et 17 octobre 2021. Celui-ci réunissait des constructeur·ice·s de machines et machineries de spectacle à la confluence du cirque et des arts de la rue, cherchant à s’organiser en réseau.

Un compte-rendu détaillé de l’événement et des échanges, présentant les enjeux soulevés lors des rencontres professionnelles, est disponible sur la Base de données sur les agrès et les scénographies de cirque de la chaire ICiMa :

[Accéder au compte-rendu]

Continuer la lecture de Festival Machin Machines

Synthèse – À l’écoute des voix du cirque

Le cycle de séminaire Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives se consacre aux récits, paroles et voix des artistes de cirque. La seconde séance de ce cycle s’est penchée plus spécifiquement sur les émissions de radio et podcasts dédiés au monde du cirque, ainsi qu’à l’enregistrement d’entretiens d’artistes. Intitulée À l’écoute des voix du cirque. Quand le cirque se raconte à la radio, sous forme de podcasts ou d’autres récits audionumériques, elle a eu lieu au Cnac (Châlons-en-Champagne) les 24 et 25 septembre 2021.

Afin de rendre compte des échanges qui ont eu lieu et de rendre accessible tous les audios écoutés, une synthèse de la séance a été réalisée. Elle est constituée de résumés des communications, de références bibliographiques citées par les intervenant·es et de liens vers les podcasts diffusés durant le séminaire. En page 8 se trouve également la playlist thématique réalisée en amont de la séance, pour continuer à explorer l’univers sonore consacré au cirque.

[Télécharger la synthèse “À l’écoute des voix du cirque”]

Cette séance de séminaire participe à l’avancée du chantier de recherche « Terminologie » de la chaire ICiMa et à la poursuite des projets sur le cirque porté par l’axe III de l’UMR 5316 – Litt&Arts à l’Université Grenoble Alpes (« Poétique des (des)équilibres » soutenu par la SFR Création et Archives plurielles de la scène).

 

Image à la une : playlist de podcasts, lectures et entretiens réalisée par Esther Friess.