Archives de catégorie : Projets

Publication de deux nouveaux Carnets de notation Benesh pour les arts du cirque, Katrin Wolf

La chaire ICiMa et le Cnac publient deux nouveaux Carnets de notation Benesh pour les arts du cirque réalisés par la notatrice Katrin Wolf, associée au chantier « Notations et partitions » de l’axe « Geste et mouvement ». Ils enrichissent la collection entamée avec les premières parutions de carnets en 2016. Des conférences, des cours d’introduction aux systèmes de notation pour les étudiants et les enseignants accompagnent et complètent la publication de ces partitions.

Katrin Wolf est artiste de cirque et choréologue (notatrice du mouvement) diplômée, en 2011, de deuxième cycle supérieur en notation du mouvement Benesh du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Elle entreprend depuis ces années de formation de transposer cette notation du mouvement initialement élaborée pour la danse par Rudolf et Joan Benesh aux différentes disciplines des arts du cirque. En 2015, Katrin Wolf a bénéficié d’une bourse d’aide à la notation d’œuvres chorégraphiques attribuée dans le cadre des aides à la recherche et au patrimoine en danse, et plus largement du corps et du mouvement.

[Consulter les ressources sur ce chantier]

[Consulter l’article du blog qui annonce ces premières parutions]

Notation Benesh pour les arts du cirque / Carnet de recherche #2

Dans le Carnet de recherche #2, Katrin Wolf expose sa démarche de notatrice, précise les principes de la notation Benesh pour les arts du cirque :

« Cette écriture est basée sur la perception visuelle du mouvement ; par conséquent elle est construite à partir des concepts de la géométrie euclidienne, la science de l’espace, des traits et des lignes. Comme pour l’alphabet latin et la notation musicale, la lecture se fait de gauche à droite. Il est en outre possible de la combiner avec d’autres écritures ». Katrin Wolf, extrait de Notation Benesh pour les arts du cirque / Carnet de recherche #2.

Elle détaille les étapes de l’élaboration d’une partition et soulève également un certain nombre des questions que pose le travail d’adaptation quant à l’écriture du mouvement circassien, mais aussi à l’écriture de la notation Benesh elle-même :

« Transcrire ces numéros de cirque implique d’utiliser des signes, un alphabet et une grammaire d’un système existant mais aussi de créer d’autres signes et une syntaxe pour exprimer un autre type de langage corporel avec ses spécificités comme l’utilisation des agrès et des objets. » Katrin Wolf, extrait de Notation Benesh pour les arts du cirque / Carnet de recherche #2.

Ce carnet propose des exemples de notation du mouvement de différentes disciplines des arts du cirque (contorsion, trampoline, fil, roue Cyr et mât chinois) et la relation des corps avec les agrès.

 

Notation Benesh pour les arts du cirque / Portés acrobatiques

Le second carnet publié en 2017 est consacré aux portés acrobatiques. Katrin Wolf y retranscrit le numéro présenté par Anaïs Albisetti et Pedro Consciencia, étudiants de la 27e promotion du Cnac à l’occasion des « Échappées » 2015, accompagné par une note d’intention du duo. Avec ce carnet, la choréologue participe à la constitution d’un répertoire circassien.

« La notation des arts du cirque s’inscrit dans une démarche de constitution d’un patrimoine écrit du cirque, enrichissant le répertoire circassien. En laissant une trace écrite, les partitions permettent d’offrir de bonnes conditions de reprise pour les interprètes et favorisent une nouvelle modalité de transmission aux circassiens. Au Cnac, les étudiants peuvent ainsi rejouer les numéros de leurs prédécesseurs. La notation Benesh pour les arts du cirque est aussi un outil d’accompagnement à la création. » Cyril Thomas, extrait de la préface de Notation Benesh pour les arts du cirque / Carnet de recherche #2.

Extrait de la partition du numéro de portés acrobatiques

 

[Voir le numéro de portés acrobatiques d’Anaïs Albisetti et Pedro Consciencia sur cnac.tv]

***

Dans le cadre de la Formation tout au long de la vie, le Cnac et Katrin Wolf proposent une initiation à la notation Benesh. Le prochain stage aura lieu du 19 au 23 février 2018.

[Lire sur le blog le compte-rendu du stage de février 2017 par Mathilde Christmann]

L’ensemble des carnets de notation est disponible auprès du centre de ressources documentaires du Cnac (1 rue du cirque, 51000 Châlons-en-Champagne) ou sur demande à cyril.thomas[at]cnac.fr.

Image à la une : Extrait de partition pour le trampoline. Notation Benesh pour les arts du cirque – Carnet de recherche #2, Katrin Wolf.

Entre les corps. Les pratiques émersiologiques aujourd’hui (cirques, marionnettes, performance et arts immersifs). Publication dirigée par Bernard Andrieu et Cyril Thomas

La Chaire ICiMa publie les actes du Colloque « Entre les corps. Les pratiques émersiologiques aujourd’hui (cirques, marionnettes, performance et arts immersifs) » qui s’est tenu les 7 et 8 octobre 2016 au Cnac à Châlons-en-Champagne dans le cadre de la Fête de la science.

Cet ouvrage dirigé par le Professeur Bernard Andrieu du laboratoire TEC (Techniques et Enjeux du Corps) de l’Université Paris Descartes et par Cyril Thomas, responsable de la recherche au Cnac et co-titulaire de la chaire ICiMa, rassemble en onze chapitres les contributions de chercheurs internationaux.

Couverture du livre

Toujours attachée au corps, la variété des approches et des champs de l’art abordés par les auteurs enrichit l’étude du corps et du geste dans les arts du cirque entamée depuis plusieurs années au Cnac en collaboration avec Bernard Andrieu et développée dans le cadre du chantier « Vécu corporel de l’artiste » de la chaire ICiMa. Continuer la lecture de Entre les corps. Les pratiques émersiologiques aujourd’hui (cirques, marionnettes, performance et arts immersifs). Publication dirigée par Bernard Andrieu et Cyril Thomas

Résidences de recherche à l’Institut- Appel à candidatures pour 2018

Appel à candidatures

Résidences de recherche à l’Institut International de la Marionnette

Le pôle Recherche et Documentation de l’Institut International de la Marionnette vient de lancer son appel à candidatures pour le programme de résidences de recherche 2018.

Pour l’attribution des bourses, l’IIM accordera cette année une attention particulière aux sujets liés à des chantiers de recherche de la chaire ICiMa :

– La terminologie des arts de la marionnette.
– L’utilisation et la conservation des matériaux dans les arts de la marionnette.
– La notation du mouvement avec objets.
– La marionnette et le numérique.

Date limite de candidature : 30 novembre 2018.

[Déposer sa candidature en ligne]

Documents complémentaires à envoyer par email : voir la liste.

En savoir plus sur les modalités de candidature et le fonctionnement de ce dispositif : http://www.marionnette.com/fr/Residence/Recherche

(see the English page: http://www.marionnette.com/en/Residence/Recherche)

 

Compte-rendu de la table-ronde « Arts et innovation – Créativité et recherche »

“Arts et innovation – Créativité et recherche”

Mardi 19 septembre, de 10h à 12h.
Chapiteau de la Région Grand Est (Magic Mirrors, Place Ducale, Charleville-Mézières)

Cette table-ronde adressée à un public de professionnels (marionnettistes, diffuseurs, chercheurs, professionnels de la santé, de la documentation, représentants d’institutions culturelles et des tutelles) était organisée par la chaire ICiMa, en partenariat avec le Jardin Parallèle, à l’occasion du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières. Cette rencontre s’inscrivait dans une programmation de la Région Grand-Est, autour du postulat : « Les arts de la marionnette, une richesse de notre région ». Continuer la lecture de Compte-rendu de la table-ronde « Arts et innovation – Créativité et recherche »