Archives de catégorie : Geste et mouvement

Publication de “Contorsion. Histoire de la souplesse extrême en occident, xixe-xxIe siècles”

La Société d’histoire du théâtre publie avec la chaire ICiMa et le Cnac un numéro hors-série de la Revue d’Histoire du Théâtre, consacré à l’histoire de la contorsion : Contorsion. Histoire de la souplesse extrême en Occident, XIXe-XXIe siècles, par Ariane Martinez. Cette publication s’inscrit dans le cadre de l’axe « Geste et mouvement » de la chaire ICiMa et est issu de travail d’HDR d’Ariane Martinez.

Cet ouvrage retrace l’évolution de la contorsion du XIXe au XXIe siècle avec une optique anthropologique. Cet art sensible n’a pas toujours été une pratique féminine et érotisée : il s’inscrit dans une histoire plus large du corps et de sa perception. En présentant des images et documents d’archives aussi bien que des témoignages d’artistes contemporain·e·s – dont le nom et la parole sont encore à faire entendre –, Ariane Martinez retrace les mutations du regard porté sur les corps et la pratique de la souplesse.

Retrouvez la présentation complète de l’ouvrage et son introduction sur le site de la Société d’histoire du théâtre. Le livre est disponible à la vente sur ce même site.

Image à la une : © Société d’histoire du théâtre

« Prendre des risques. Prendre soin. » La santé : un enjeu des carrières des artistes de cirque

« Prendre des risques. Prendre soin. » La santé : un enjeu des carrières des artistes de cirque est un projet de recherche porté par Agathe Dumont, avec le soutien de la chaire ICiMa. Il entre dans le cadre du chantier de recherche « Geste et mouvement » de la chaire, axe « Vécu corporel de l’artiste », et est lauréat 2019 de l’appel à projet de la DGCA « Recherche en théâtre et arts associés* ». Le projet et ses premières avancées ont été présentés au CN D Centre national de la danse à Pantin en novembre 2021.

[Télécharger le texte lu au CN D : À propos du projet]

[Accéder au programme de la journée et résumé de la présentation]

Continuer la lecture de « Prendre des risques. Prendre soin. » La santé : un enjeu des carrières des artistes de cirque

Ressources – cirque, santé, soin

Dans le cadre du projet « Prendre des risques. Prendre soin. » La santé : un enjeu des carrières des artistes de cirque porté par Agathe Dumont et la chaire ICiMa, nous avons souhaité mettre à disposition une bibliographie sur les liens entre santé et arts du cirque, à destination des artistes, chercheur·euse·s et professionnel·le·s de la médecine et du sport. Ce projet participe à l’avancée des recherches du chantier « Geste et mouvement » de la chaire ICiMa, axe « Vécu corporel de l’artiste ».

La santé des artistes de cirque a été principalement abordée sous l’angle médical, que ce soit dans les revues spécialisées ou dans les revues et ouvrages d’arts du spectacle. Quelques thématiques apparaissent alors, entre autres : l’évolution de la médecine du cirque, le corps de l’artiste, les différents types de blessures ou pathologies, l’approche et la gestion du risque. Dans cette bibliographie, nous avons aussi tenu à faire apparaître des ouvrages sur la question du prendre soin, la santé perçue et sur les rapports entre danse et santé, pour tisser un lien plus direct avec les recherches d’Agathe Dumont et les enjeux que celles-ci mettent en avant.

Cette bibliographie a été établie à partir des fonds documentaires du Cnac et de la plateforme CARP. Elle est amenée à être complétée et mise à jour régulièrement.

Continuer la lecture de Ressources – cirque, santé, soin

Appel à communications – « Déjouer la gravité : voltiger en apesanteur »

La chaire ICiMa et l’I3SP – Institut des Sciences du Sport-Santé de Paris de l’Université de Paris, avec le soutien de la plateforme CARP, organisent un colloque international sur les rapports entre voltige et apesanteur. Il fait suite à la parution de l’ouvrage monographique Kitsou Dubois, danser l’apesanteur, publié en co-édition avec Alternatives théâtrales, et aux travaux menés avec Bernard Andrieu sur le « Vécu corporel de l’artiste ». Ce colloque participe plus largement à l’avancée des recherches de l’axe « Geste et mouvement » de la chaire ICiMa.

Colloque international
« Déjouer la gravité : voltiger en apesanteur »
29 septembre au 1er octobre 2022
Cnac, Châlons-en-Champagne

Le colloque souhaite faire dialoguer des professionnel·le·s de l’apesanteur (astronautes, équipes de recherche, praticien·ne·s) et des artistes de cirque qui éprouvent un effet de suspension à travers la voltige. Il interroge les points communs existant entre les deux types de pratique : chacune permet de mieux comprendre les réactions et sensations internes du corps en situation d’apesanteur. Des vols paraboliques aux dispositifs immersifs terrestres, l’état dans lequel la micro-gravité plonge les praticien·ne·s reste peu documenté, aussi bien physiquement que mentalement. Dans le cadre d’une création spectaculaire, les types de mouvements et les sensations corporelles propres à la suspension doivent également être transmis à un public. De multiples œuvres contemporaines de compagnies de cirque, de danse, ou encore de plasticien·ne·s jouent ainsi avec la gravité pour déplacer les repères des interprètes et du public.

[Télécharger l’appel à communication complet]

[Download the English Call for Papers]

Modalités de soumission :

Les propositions d’intervention ne devront pas excéder 3000 signes (espaces compris) et devront être accompagnées d’une courte biographie précisant les travaux et textes déjà publiés. Les propositions en dialogue, interdisciplinaires ou axées sur l’intermédialité sont bienvenues. Elles sont à envoyer avant le 13 mai 2022 aux adresses suivantes :

  • bernard.andrieu@u-paris.fr
  • cyril.thomas@cnac.fr
  • marion.guyez@univ-grenoble-alpes.fr
  • secretariatchaireicima@cnac.fr
  • sylvie.martin-lahmani@sorbonne-nouvelle.fr

 

Image à la une : photographie Patricia Hardy.

Laboratoire – La vie des lignes

La Vie des Lignes est un projet de recherche porté par Cécile Mont-Reynaud de la Cie Lunatic, accueilli au Cnac du 31 mars au 3 avril 2021 pour un laboratoire pratique. Pour la chaire ICiMa, l’accueil de ce laboratoire entre dans le cadre de ses axes de recherche « Gestes et mouvements » et « Terminologie ». Au-delà de ces chantiers, il s’inscrit dans une démarche de recherche-création soutenue par la chaire. Celle-ci souhaite encourager le dialogue entre artistes et chercheur·se·s académiques, avec le développement de projets sur le cirque alliant expérimentations scéniques, corporelles et théoriques.

Le parcours de Cécile Mont-Reynaud a donné à ce projet sa cohérence et ses lignes directrices. Acrobate aérienne et architecte de formation, elle a pour agrès des murs de très fines cordes (dites cordes « fileuses »). Ses projets mettent en avant aussi bien le tressage artisanal des cordes que la notion de tenségrité, « qui désigne la capacité d’une structure à s’auto-équilibrer par le jeu de la tension et de la compression[1] ». Cette notion d’architecture et de biologie se retrouve également dans l’approche somatique du corps qu’elle développe à travers la pratique du Body Mind Centering® (BMC®). La lecture de l’ouvrage de l’anthropologue Tim Ingold, Une brève histoire des lignes, lui permet ensuite de relier toutes ces pistes de travail. L’essai de Tim Ingold envisage le monde comme une infinité de lignes, allant des signes graphiques tracés sur une page aux lignes du paysage et de l’architecture. Observer les liens tissées entre les personnes et avec leur environnement, rencontrer les lignes à travers une approche circassienne : La Vie des Lignes naît dans ce canevas.

[Accéder au dossier de présentation du projet]

Le compte-rendu détaillé du laboratoire de mars 2021 est accessible ici en version .pdf :

[Télécharger le compte-rendu]

Continuer la lecture de Laboratoire – La vie des lignes