Matériaux

AXE 1 – EXPLORATION DU POTENTIEL PERFORMATIF, EXPRESSIF ET DRAMATURGIQUE DES MATÉRIAUX, ARTEFACTS, SCÉNOGRAPHIES ET DISPOSITIFS SCÉNIQUES

Les scénographies, décors et accessoires, tout comme les agrès, objets marionnettiques et autres instruments de jeu, constituent autant de biais par lesquels les matériaux sont mobilisés par les arts du spectacle, et tout particulièrement par les arts du cirque et les arts de la marionnette.

La présence des matériaux au coeur de ces pratiques a partie liée aussi bien à des enjeux de sécurité de l’artiste – voire des publics –  (solidité, résistance, protection vis-à-vis des brûlures liées au frottement) qu’à des enjeux économiques. Dans un contexte contraignant les temps et moyens de production, les compagnies de ces disciplines pratiquent des périodes de tournée prolongées, dans des conditions climatologiques variables. Par ailleurs elles conservent voire développent un fort attachement à la notion de répertoire (reprise régulière d’un spectacle au cours d’une à plusieurs décennies, avec renouvellement des interprètes, mais réutilisation ou reconstruction de tout ou partie des éléments matériels).

L’exploration des matériaux soulève bien évidemment des questionnements artistiques. Elle  ouvre de nouveaux possibles pour le renouvellement des esthétiques, l’amélioration de la performance voire le développement de nouvelles écritures, par la création de nouvelles formes de scénographies, d’agrès ou de marionnettes, ou en utilisant les propriétés de la matière en tant que telle (souplesse, élasticité, légèreté, adhérence, réaction à la lumière, au son, aux variations de température, résistance ou malléabilité, friabilité et solubilité).

Par ailleurs, la place qu’occupent matériaux et artefacts dans nos disciplines constitue à la fois un atout pour leur transmission, et une problématique pour le stockage des éléments des spectacles par les structures de création, de production et de diffusion, ainsi que pour leur conservation par les institutions patrimoniales.

Enfin, la dimension sociale et territoriale de la chaire ICiMa implique de tenir compte des enjeux écologiques, politiques et philosophiques que soulève cette recherche sur les matériaux.

Cette recherche ne peut se conduire qu’en confrontant l’expérience et l’imagination des artistes à l’expertise de partenaires scientifiques et technologiques sur les matériaux, les surfaces, revêtements et volumes utilisés principalement dans les arts du cirque et de la marionnette, éléments que les créations contemporaines diversifient, juxtaposent et hybrident.

Les innovations produites dans le contexte de la chaire, faisant intervenir des artistes, outre qu’elles stimulent et nourrissent la créativité des équipes scientifiques et technologiques, sont susceptibles de produire prototypes et matières que d’autres circuits économiques pourront ensuite s’approprier.

Chantiers associés à cet axe de recherche :

Chantier 1 : Cycle de vie des matériaux du spectacle vivant

… découvrir également le Journal de bord du chantier 1.

Chantier 2 : Pliage et froissage structuré pour de nouveaux objets et dispositifs scéniques

… découvrir également le Journal de bord du chantier 2.

Chantier 3 : Textiles innovants : optimisation de la performance par la protection des artistes et l’amélioration du confort lors de la réalisation de figures techniques

 

Image à la Une : Cie Pseudonymo © Alexandre Nacry

Un dispositif de recherche porté par le Centre National des Arts du Cirque (Châlons-en-Champagne) et l'Institut International de la Marionnette (Charleville-Mézières)