Archives par mot-clé : terminologie

Chantier du thésaurus des arts de la marionnette (ThAM)

Au cours du second semestre 2021 le groupe de travail “Référentiels” du Portail des Arts de la Marionnette a entamé le chantier de la création d’un Thésaurus des Arts de la Marionnette (ThAM).

En coopérant à la création d’un Thésaurus des Arts de la Marionnette (ThAM), les acteurs de ce domaine culturel réunis autour du Portail des Arts de la Marionnette ont pour ambition de produire et diffuser un référentiel permettant: 

  • d’améliorer (pertinence) et d’affiner (spécificité) la description des données relatives aux arts de la marionnette (documents, objets, autorités etc.), dont ils ont fait collectivement le constat qu’elles font actuellement l’objet d’indexations très génériques et ne reposant pas sur le vocabulaire métier employé par les praticiens ;
  • d’harmoniser les pratiques d’indexation des fonds et collections relatifs aux arts de la marionnette sur le plan national et international en créant un environnement sémantique commun.

Ce faisant, ils visent à : 

  • optimiser la recherche pour les utilisateurs dans le Portail des arts de la marionnette ;
  • améliorer le référencement des données et leur visibilité sur Internet ;
  • favoriser l’interopérabilité des données et métadonnées entre le PAM et d’autres bases contenant des données relatives à ce domaine culturel ;
  • favoriser le rayonnement scientifique et artistique des arts de la marionnette en France et à l’international ;
  • permettre au grand public une meilleure appréhension de la diversité et des spécificités des arts de la marionnette et des métiers qui en relèvent.

Constituer un tel thésaurus soulève de nombreuses questions, tant méthodologiques, terminologiques que structurelles. S’il s’agit de croiser différentes expertises (science de l’information et de la documentation, recherche scientifique, domaine artistique – écriture, mise en scène, construction, interprétation -, diffusion, critique, pédagogie), il s’agit aussi de faire cohabiter dans un même système sémantique des concepts relatifs à la marionnette dite “traditionnelle” et aux pratiques marionnettiques contemporaines dont certaines ne sont pas encore nettement qualifiées. Et ceci, sur une grande diversité d’aires linguistiques et culturelles, puisque les arts de la marionnette, comme ceux du cirque, ont pour particularité une longue tradition de circulation internationale, de métissages et d’hybridations.

Un premier travail de collecte de différents thésaurus a été engagé auprès des partenaires du groupe de travail (Mucem, Musée Gadagne, Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnettes, centre de document de l’IIM, BnF, AQM). Plus de 600 termes ont ainsi été collectés, dont le nettoyage et la structuration sémantique sont en cours. Ce travail est par ailleurs alimenté par les travaux de recherche de la chaire ICiMa (collecte d’entretiens de constructeurs, observations d’ateliers, exercices terminologiques menés avec des étudiants de l’ESNAM, exploitation de corpus archivistiques etc.).

Ce travail a permis à Bérénice Primot de constituer une première version synthétique des concepts dits “génériques” du ThAM ainsi qu’un ensemble de documents méthodologiques à destination du groupe de travail (tableau de gestion du ThAM, charte de saisie, texte de présentation du projet, veille sur les référentiels, note sur la réforme Rameau). 

Le pôle Recherche et Innovation va poursuivre ce chantier à partir d’avril 2022, avec pour objectif de soumettre aux partenaires du PAM et au conseil scientifique de l’IIM une première mouture du ThAM pour l’hiver 2022-2023. Cette nouvelle étape du chantier est rendue possible par une subvention exceptionnelle de la Mission Recherche de la DGCA (Ministère de la Culture), qui permet de financer une nouvelle prestation d’ingénierie documentaire par Bérénice Primot. Celle-ci sera encadrée par Evelyne Lecucq, qui assure la direction du pôle Recherche et Innovation en intérim de Raphaèle Fleury pendant son congé parental. Y coopéreront également Stéphane Riou, ingénieur de recherche en linguistique pour la chaire ICiMa, Anaïs Britton, chargée d’étude et documentaliste, et Noémie Géron, secrétaire scientifique de la chaire ICiMa dans le cadre de son travail de collecte des savoir-faire de construction de marionnettes.

Image à la une: Exemple des questions en cours : quels objets fabriqués par les artistes ou conservés dans nos collections peuvent être qualifiés de « marionnettes portées » dans nos systèmes informatiques ? Croquis réalisé par Raphaël.le Dupuy de la 13e promotion de l’ESNAM dans le cadre d’un atelier terminologique porté par la chaire ICiMa sur les processus de construction de marionnettes.

Entretiens – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

Le cycle de séminaire Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives se consacre aux récits, paroles et voix des artistes de cirque. Il est organisé par la chaire ICiMa et l’UMR Litt&Arts – Université Grenoble Alpes, et sa troisième séance a eu lieu à Toulousde en partenariat avec l’Ésacto’ Lido – École supérieure des arts du cirque de Toulouse. Cette séance était consacrée aux réseaux sociaux, médias et archives numériques, pour s’interroger sur la façon dont les artistes se racontent sur différentes plateformes. Cette séance a réuni chercheur·euses et artistes pour une série de tables-rondes et de communications.

Dans ce cadre, des entretiens ont également été menés avec trois artistes et compagnies de cirque : quels rapports entretenir avec les réseaux sociaux ? Quelles productions s’y développent et quel investissement demandent-elles ? Les artistes interrogé·e·s sont actif·ve·s sur Instagram ou développent des démarches de création vidéo, tout en ayant parfois participé à la mise en place de la Nuit du Cirque numérique de 2021. Ces entretiens sont à écouter en cliquant sur les liens suivants :

Continuer la lecture de Entretiens – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

Programme – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

Dans le cadre du séminaire itinérant Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives organisé par la chaire ICiMa et l’UMR Litt&Arts – Université Grenoble Alpes, une troisième séance aura lieu en février à Toulouse. Celle-ci est organisée en partenariat avec l’Ésacto’ Lido – École supérieure des arts du cirque de Toulouse. Le séminaire s’inscrit  dans la continuité du chantier « Terminologie » et des projets de recherche sur le cirque menés à l’Université Grenoble Alpes : « Poétique des (des)équilibres » soutenu par la SFR Création et Archives plurielles de la scène porté par l’axe III de l’UMR 5316 – Litt&Arts.

QUAND LE CIRQUE SE RACONTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Récits et archives numériques, identités et diffusion artistiques, pédagogie et création
7 et 8 février 2022
Ésacto’ Lido, Toulouse

[Télécharger le programme complet]

Pour assister à la séance, il est demandé de s’inscrire au préalable. La séance sera accessible sur place (Ésacto’ Lido, jauge limitée 50 places sur présentation du pass sanitaire) et en ligne via la plateforme Zoom (lien de connexion envoyé suite à l’inscription).

[Inscription au séminaire]

Continuer la lecture de Programme – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

Appel à communications : “Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux”

La Chaire ICiMa et l’UMR Litt&Arts – Université Grenoble Alpes organisent un cycle de séminaires thématiques itinérant : Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives (cycle de recherche 2020-2022). Celui-ci s’inscrit dans le cadre des chantiers « Terminologie » et dans la continuité des projets de recherche sur le cirque menés à l’Université Grenoble Alpes : « Poétique des (des)équilibres » soutenu par la SFR Création et Archives plurielles de la scène porté par l’axe III de l’UMR 5316 – Litt&Arts.

La troisième séance est organisée avec l’Ésacto’ Lido – École supérieure des arts du cirque de Toulouse et se tiendra en février 2022 :

QUAND LE CIRQUE SE RACONTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Récits et archives numériques, identités et diffusion artistiques, pédagogie et création
7 et 8 février 2022
Ésacto’ Lido, Toulouse

[Télécharger l’appel à communication]

Il est demandé de s’inscrire pour assister à cette séance, qui sera intégralement retransmise en ligne et en direct :

[Inscription au séminaire]

Continuer la lecture de Appel à communications : “Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux”

Laboratoire – La vie des lignes

La Vie des Lignes est un projet de recherche porté par Cécile Mont-Reynaud de la Cie Lunatic, accueilli au Cnac du 31 mars au 3 avril 2021 pour un laboratoire pratique. Pour la chaire ICiMa, l’accueil de ce laboratoire entre dans le cadre de ses axes de recherche « Gestes et mouvements » et « Terminologie ». Au-delà de ces chantiers, il s’inscrit dans une démarche de recherche-création soutenue par la chaire. Celle-ci souhaite encourager le dialogue entre artistes et chercheur·se·s académiques, avec le développement de projets sur le cirque alliant expérimentations scéniques, corporelles et théoriques.

Le parcours de Cécile Mont-Reynaud a donné à ce projet sa cohérence et ses lignes directrices. Acrobate aérienne et architecte de formation, elle a pour agrès des murs de très fines cordes (dites cordes « fileuses »). Ses projets mettent en avant aussi bien le tressage artisanal des cordes que la notion de tenségrité, « qui désigne la capacité d’une structure à s’auto-équilibrer par le jeu de la tension et de la compression[1] ». Cette notion d’architecture et de biologie se retrouve également dans l’approche somatique du corps qu’elle développe à travers la pratique du Body Mind Centering® (BMC®). La lecture de l’ouvrage de l’anthropologue Tim Ingold, Une brève histoire des lignes, lui permet ensuite de relier toutes ces pistes de travail. L’essai de Tim Ingold envisage le monde comme une infinité de lignes, allant des signes graphiques tracés sur une page aux lignes du paysage et de l’architecture. Observer les liens tissées entre les personnes et avec leur environnement, rencontrer les lignes à travers une approche circassienne : La Vie des Lignes naît dans ce canevas.

[Accéder au dossier de présentation du projet]

Le compte-rendu détaillé du laboratoire de mars 2021 est accessible ici en version .pdf :

[Télécharger le compte-rendu]

Continuer la lecture de Laboratoire – La vie des lignes